RetroArch : Un émulateur Multi-consoles Pour Android

RetroArch est un émulateur multi-consoles pour Android supportant les consoles suivantes :

Consoles Nintendo :

  • Nintendo NES (émulateur : FCEUmm / NEStopia)
  • Super Nintendo (émulateur : SNES9x Next)
  • GameBoy et GameBoy Color (émulateur : Gambatte)
  • GameBoy Advance (émulateur : VBA Next)
  • Virtual Boy (émulateur : Mednafen VB)

Consoles SEGA :

  • Sega Master System et Game Gear (émulateur : Genesis Plus GX)
  • Sega Mega Drive (émulateur : Genesis Plus GX)
  • Sega CD et Mega CD (émulateur : Genesis Plus GX)

Autres consoles :

  • Sony PlayStation 1 (émulateur : PCSX ReARMed)
  • Neo Geo Pocket Color (émulateur : Mednafen NGP)
  • PC Engine et PC Engine CD (émulateur : Mednafen PCE Fast)
  • WonderSwan Color et Crystal (émulateur : Mednafen Wonderswan)

Autres émulateurs :

  • Machines d’arcade (émulateur : Final Burn Alpha)
  • Cave Story (moteur de jeu : NX Engine)
  • Doom 1, Doom 2, Ultimate Doom, Final Doom (moteur de jeu : prBoom)

Les émulateurs utilisent un système de joystick virtuel permettant de simuler les manettes en tactile, dont l’affichage est activable ou désactivable à souhait. Pour certains jeux cependant, notamment ceux où la rapidité est prépondérante, ce mode ne contrôle n’est malheureusement pas optimal… Heureusement, pour les joueurs les plus exigeants, il est possible d’utiliser des manettes Bluetooth ou USB et d’obtenir ainsi un confort de jeu optimal. De plus, en fonction du terminal Android utilisé, le joueur peut utiliser la fonction TV-out de son appareil pour exporter l’affichage vers une télévision, le téléphone devenant alors une console à part entière.

aDOSBox : Un émulateur DOS Pour Android

aDOSBox est un émulateur DOS pour Android, il s’agit d’un portage de l’excellent DOSBox tournant sous Linux, Mac OSX ainsi que sous Windows. L’émulateur fonctionne d’ores et déjà de manière très satisfaisante, même si quelques points pourraient être améliorés, notamment au niveau de l’affichage du clavier virtuel, masquant l’invite de commande. Pour l’utilisation des jeux, un système de joystick virtuel affiché à l’écran en transparence (l’affichage est désactivable) permet d’utiliser les touches directionnelles, ce qui se révèle indispensable dans ce cas où l’utilisation du clavier virtuel se révèle impossible.

L’accès aux fichiers présents sur le téléphone est très facile, l’émulateur attachant la carte SD en tant que disque principal au démarrage de l’application.

En résumé, aDOSBox est un émulateur très prometteur qui ravira tous les nostalgiques du DOS!

aDOSBox

F-Droid : Un Market Alternatif Libre

F-Droid est un market alternatif proposant uniquement des applications libres et open source pour Android. F-Droid regorge d’applications intéressantes et d’excellente qualité, citons par exemple : Firefox, K-9 Mail, KeePassDroid, ConnectBot, Sipdroid. Au total, plus de 500 références sont actuellement disponibles, et de nombreux programmes sont régulièrement ajoutés à l’archive.

Une des particularités intéressante de ce market est qu’il offre la possibilité d’installer plusieurs versions différentes pour chacune des applications proposées.

Pour l’installer il vous faudra télécharger le .APK directement sur le site et autoriser l’installation d’applications ne provenant pas de Google Play.

Site Officiel : F-Droid

F-Droid - Liste Applications F-Droid - Firefox

SwipeBlocks : Le Puzzle Tactile Et Tactique!

Celà faisait longtemps que l’on n’avait pas vu un jeu au concept novateur arriver sur Android! En effet, SwipeBlocks est résolument différent des autres jeux de puzzle, du fait qu’il utilise pleinement les fonctions tactiles du téléphone et plus précisément le « swipe » : un concept popularisé par le célèbre clavier virtuel Swype.

Le principe du jeu est simple, il s’agit de faire glisser son doigt sur des blocs adjacents de même couleur afin de les faire disparaitre. Pour passer au niveau suivant, il faudra réaliser un certain nombre de points en un temps limité, le seuil de passage augmentant avec chaque niveau. Plusieures stratégies de jeu sont possibles : favoriser la rapidité d’exécution en ne faisant disparaitre qu’un petit nombre de blocs à chaque swipe, ce qui permet d’enchainer l’apparition des bonus (score et temps) ou bien favoriser les gros blocs en reliant des zones de couleurs entre elles afin de faire des points. Un joueur expérimenté combinera les deux méthodes selon les situations, et plus l’on avance dans les niveau, plus les aspects rapidité et réflexion de SwipeBlocks apparaitront complémentaire pour le joueur.

Un classement des meilleurs scores est publié sur le site officiel de l’application, ce qui permettra aux amateurs de compétition de se mesurer aux autres joueurs. L’intérêt du jeu en est donc décuplé, d’autant plus qu’il est possible de sauvegarder une partie en cours et de la reprendre plus tard. A la date de publication de cet article, le meilleur joueur a atteint le niveau 727 : preuve s’il en fallait encore une que les jeux de puzzle sont extrêmement addictifs, et SwipeBlocks ne déroge pas à la règle!

A noter que le jeu est également disponible sur iPhone.

Site officiel : SwipeBlocks

Chrome Arrive Sur Android

Contre toute attente, une version beta de Chrome pour Android vient de sortir et est d’ores et déjà disponible sur l’Android Market. Pour le moment, il vous faudra disposer d’un téléphone ou d’une tablette tournant sous Ice Cream Sandwich pour pouvoir en profiter. Reste à savoir si la version finale fonctionnera ou non sur les anciennes version d’Android, Google n’a pas communiqué d’information à ce sujet pour le moment.

Lien de téléchargement : Android Market

Annonce officielle : Google Mobile Blog